lundi 16 juin 2008

Menace sur l'Europe et la démocratie

Alors que l'Europe, grâce à Nicolas Sarkozy, allait être enfin relancée après 2 ans de paralysie par le traité de Lisbonne, voilà que l'horreur se reproduit à nouveau et que les Irlandais votent NON à ce traité, alors que tout était fait pour les convaincre que le OUI était nécessaire et que les dirigeants irlandais militaient pour. Cela prouve une fois de plus le décalage entre le peuple et ses dirigeants ! Il n'est plus possible de continuer ainsi à organiser des référendums pour consulter l'avis de personnes qui n'y connaissent rien !

De plus, les Irlandais ne sont que 4 millions, et à eux seuls ils bloquent 450 millions d'Européens qui se sont tous prononcés en faveur du traité ! C'est bien là une menace sur la démocratie, quand une minorité se permet de bloquer la majorité ! Il est grand temps de supprimer définitivement les référendums qui ressemblent plus à une méthode soviétique qu'à une méthode démocratique ! Ou mieux, faire comme j'avais dit dans un précédent billet.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Oui Winner ! tu viens de redécouvrir le suffrage censitaire, que seuls les riches votent et pas le piétaille nom de Dieu !

Jojo le Mérouge a dit…

Putain mais butez-le, ce mec est fou !

Anonyme a dit…

"les référendums qui ressemblent plus à une méthode soviétique"

Tient des référendums en URSS?
*S'en va relire ses bouquins d'histoire*

Winner a dit…

Bien sûr ! Demander l'avis de tout le monde, ça fait penser aux Soviets russes ! Dire que Ségolène Royal a voulu faire pareil en France, avec sa démocratie participative, on devrait plutôt dire "dictature communiste" ! Heureusement qu'elle est pas passée malgré toute la propagande gauchiste des médias contre Nicolas Sarkozy !