mardi 1 avril 2008

La France est le dernier grand pays communiste

C'est triste à dire, mais depuis 30 ans, la France est bien le dernier grand pays communiste. Il y a bien d'autres exemples comme Cuba ou la Corée du Nord, mais ce sont de petits pays et ils ne sont pas importants ! Heureusement, Nicolas Sarkozy va moderniser un peu tout ça !

D'abord, on est le pays du monde où on paye le plus d'impôts ! Même dans les pays du Tiers-Monde, on en paye moins ! Et les impôts, c'est vraiment un truc de communistes. On prend l'argent des riches pour le donner aux pauvres. C'est une honte ! Ca décourage les gens de devenir riche et ça les incite à rester pauvres ! Du coup, les pauvres vivent beaucoup mieux que les riches, ce qui est quand même scandaleux ! Avant, on pouvait se retrouver à donner 75% de ses revenus pour les impôts, comme Johnny par exemple. Ca veut dire qu'il travaillait 3 jours sur 4 gratuitement pour l'Etat ! Heureusement, grâce à Nicolas Sarkozy, on ne peut plus payer plus de la moitié. Mais c'est encore bien trop ! Malheureusement, il ne peut pas encore les baisser plus d'un coup, sinon les gens, qui ne savent faire que de râler, diraient "Oh, il fait encore des cadeaux à ses amis riches". Alors que c'est pas des cadeaux, c'est de l'argent à eux qu'on leur rend !

Ensuite, l'Etat se mêle de tout ! On a une tonne de services publics qui servent à rien, comme La Poste, EDF, la sécurité sociale... Et les fonctionnaires qui les dirigent profitent de leurs contrats pour que rien ne change et qu'on n'ouvre pas à la concurrence des entreprises privées ! Comme ça, ils peuvent garder leur monopole et piquer les sous des gens pour rester à ne rien faire. Alors que sans les services publics, si on privatisait tout, ça marcherait bien mieux ! Les gens qui travaillent pourraient être virés plus facilement alors ils auraient pas intérêt à glander comme des fonctionnaires ! Et avec la concurrence, les prix pourraient baisser ! Mais on préfère avoir des services publics communistes dirigés par des syndicats, qui prennent la population en otage dès qu'on touche à leurs privilèges pour que rien ne change et qu'ils continuent à rien foutre. Et on va dire aux gens que c'est parce que faire de l'argent avec la santé ou des services utiles à tout le monde, c'est mal. Mais ça sert à quoi des trucs qui permettent pas de faire de l'argent, hein ?

On a des lois qui datent du XIXème siècle, comme les 35 heures par exemple. Du coup, les gens ne peuvent même plus bosser assez pour créer de la richesse, c'est interdit ! Donc ils restent pauvres. Et on a des tas de lois pour empêcher les patrons de faire ce qu'ils veulent ! Quand un patron embauche quelqu'un, il est obligé de le garder tout le temps ! Du coup, les patrons vont plus oser embaucher des gens puisque c'est trop risqué ! Et comme en plus ils payent beaucoup de charges, ça coûte trop cher de faire travailler des gens, et ils se retrouvent même à payer plus qu'ils ne gagnent ! Alors qu'un patron, c'est un investisseur, et c'est normal qu'il gagne beaucoup d'argent quand il en a mis dans une entreprise !

Et enfin, les médias sont tous à la botte des soixante-huitards. Si les gens avaient des médias vraiment libres, ils pourraient être plus intelligent et s'apercevoir que le communisme c'est mal ! Mais les télés, les radios et les journaux font de la propagande pour faire croire n'importe quoi aux gens. D'abord, on arrête pas de voir des pauvres, mais au lieu de dire "regardez, il faut pas faire comme eux, il faut bosser", ils vont dire "regardez les malheureux, on leur donne même pas de quoi se loger" ! Comme si c'était à l'Etat de loger les pauvres ! Et tout ça les incite à rester pauvres, forcément, puisqu'en plus les gens les soutiennent dans leur envie de rien foutre ! Pour les dernières élections présidentielles, c'est un miracle que Sarkozy soit passé ! Parce que tous les médias étaient contre lui ! Dans les journaux, tout le monde disait qu'il était dangereux, qu'il était trop de droite, et qu'il fallait mieux garder une politique communiste. On faisait croire aux gens que la politique de Chirac était de droite, alors que c'était de gauche, et qu'être de droite, c'était comme ça et pas comme avec Sarkozy. Heureusement, les gens ont été assez intelligents pour bien voter, mais il y a quand même 47% de gens qui ont voté pour une communiste d'extrême-gauche ! Et comme les médias étaient jaloux que la démocratie ait quand même triomphé, ils ont continué à dire que ce que faisait Sarkozy était nul, que le pouvoir d'achat baissait (alors que c'est pas vrai, je l'ai dit dans un autre billet), et du coup, l'extrême-gauche a pu revenir pour les municipales ! Il serait temps que les médias ne soient plus aux mains des communistes, pour que les gens se réveillent un peu !

Jespère que la France retrouvera un jour sa grandeur et arrête de vouloir rester un pays du Tiers-Monde ! Qu'on arrêtera de faire fuir les riches et qu'on prendra modèle sur les Etats-Unis, qui sont le meilleur exemple de ce qu'il faut faire en politique ! J'aime la France parce que c'est mon pays, mais ça me désespère de voir qu'elle s'enlise dans le communisme, et ça me ferait mal de devoir la quitter pour réussir ma vie !

10 commentaires:

Anonyme a dit…

Non, malheureusement, la France n'est pas encore un pays communiste, mais je vois qu'avec de tels arguments, vous y travaillez !
Quand on lit votre intervention, on a qu'une envie c'est de rire,
tellement c'est triste !
1er vous dites que la France compte trop de services publics et trop de fonctionnaires : si la France ne comptait que des entreprises privées pour la distribution du courrier, la santé, l'éducation, l'énergie...
les trois quarts du territoire seraient des déserts complets et seuls les plus riches pourraient se soigner, être éduqué... puisque les entreprises privées ne sont intéressées que par le profit et non au développement des territoires et encore moins à la solidarité.
2ème vous dites également que 75 % d' impôt sur le revenu des plus riches est insupportable : les richesses produites dans les entreprises le sont pour l'essentiel par les salariés qui n'en voient pas, c'est un fait les retombées. Je me demande si l'argent "gagné" par les plus riches (dirigeants d'entreprises) est bien à la hauteur du travail fourni ! Quand on voit les faillites en chaîne, les délocalisations, en un mot, la médiocrité de leurs travails (résultats).
3ème les patrons n'oseraient plus embaucher du fait qu'il serait trop difficile de licencier : un patron jusqu'à preuve du contraire n'embauche que s'il y a un besoin dans l'entreprise. S'il sait qu'il va pouvoir en tirer un profit même si le salarié est à 35 H. avec pleins de cotisations sociales, mais ceci implique d'avoir un minimum de connaissance de la gestion d'une entreprise !
4ème vous parlez du logement : si les pauvres devaient aller travailler dans de mauvaises conditions, ne pas pouvoir manger à leur faim et en plus dormir dehors, cela aurait une incidence sur leur travail et donc sur la compétitivité de l'entreprise ! Mais cela implique encore des connaissances !
Mais si vraiment nos chefs d'entreprises et les français les plus riches trouvent la situation de la France inaceptable et plus vivable, et bien qu'ils se libèrent de cette charge trop lourde et qu'ils partent ! Les frontières sont ouvertes, ce qui est plutôt une chance dans un pays que vous dites communiste, qu'ils la saississent !
Nous pourrions, enfin, gérer les entreprises au profit de tous, assurer la santé gratuite, l'éducation, les transports...
en clair, vivre dans un pays débarrassé de ces poids qui l'empêche de construire un Etat Solidaire, Communiste.
coco.

Winner a dit…

1er point, bah oui ça serait une bonne chose ! On arrêterait avec l'égalité et on servirait en priorité ceux qui sont utiles à la société, le tout en faisant des bénéfices !

2eme point, on voit que vous n'avez jamais eu à verser plus de la moitié de votre salaire pour financer des gens qui ne travaillent pas ! Bien sûr que les grands patrons méritent leur salaire. Ce sont eux qui produisent la richesse, pas les employés, sinon ils gagneraient aussi beaucoup d'argent.

Les riches partent déjà vivre à l'étranger, puisqu'ils sont détestés en France ! On a de moins en moins de riches (utiles) et de plus en plus de pauvres (inutiles), alors qu'il faudrait que ça soit l'inverse.

Vous dites que je n'y connais rien, mais c'est aussi l'avis de grands entrepreneurs comme Serge Dassault ou Jean-Luc Lemeur, donc ils savent bien de quoi ils parlent !

Anonyme a dit…

Devant tant de médiocrité, ma réponse sera courte. Vous dites " les patrons créés les richesses et qu'ils n'ont pas besoin des employés"
Ceux-ci devraient alors se réjouir quand tous ces gens qui ne produisent pas de richesses font grêve pour leur condition de travail et leur salaire, puisque ces jours là, le patron a tout le loisir de créer seul les richesses dans l'entreprise ! Pourtant, dans ces cas là, ce n'est pas l'impression qu'ils donnent. Je vous rappellerai seulement la règle suivante : création des richesses : achat des matières premières transformation par les salariés donc valeur ajoutée et bénéfice. au final. Bénéfice qui se décompose comme suit : salaires + profits.
En clair, etça c'est une règle de base de l'économie, sans salarié pour modifier les matières premières, pas de produit fini, pas de salaire, pas de bénéfice et donc pas de profit ! aU FINAL PAS DE CONSOMMATION, mais ce n'est pas grave car avec un tel raisonnement, on a rien produit !!!!
J'ai la chance de pouvoir payer beaucoup d'impot. La part qu'il me reste me permet de vivre très confortablement. Je participe à la solidarité nationale, ce qui n'est pas de tous les français malheureusement. Je vous souhaire d'évoluer, et de comprendre que la direction que prennent vos propos sont obsolètes et contre productif.
Une société solidaire qui permet à chacun de payer selon ses moyens et de recevoir selon ses besoins est une société d'avenir. En deux, c'est l'avenir.
coco

Anonyme a dit…

Je ne sais pas quel est le con qui parle de pays communiste, mais il ferait bien de se rhabiller et de commencer par écrire correctement le français ! J'ai déjà lu des conneries mais là, ça dépasse tout !
Je ne sais plus qui a dit : La connerie est bien plus fascinante que l'intelligence car celle ci a des limites, la connerie non !
La preuve ? elle est sous vos yeux, rigolo , va !

Anonyme a dit…

Je me demande si cet article n'est pas une blague lamentable... Lire des choses aussi risibles, au final, c'est hilarant

Anonyme a dit…

Cher ami ,
je n'arrive toujours pas a croire qu'il existe en France , un beau pays hélas peuple par des rouges, quelqu'un qui pense comme moi !!! Comme le dirait nos amis Américains May God bless you!

Thibaut a dit…

Et Bin te gênes pas mec! Comme l'a si bien dit ton mentor Sarkozy "la France tu l'aime ou tu la quitte" ! Mais s il te plait, avant de partir, réécrit moi un article! je le suis jamais autant marrer en lisant une "analyse politique"! C'est tellement haineux schématique et polarisé que Ca en devient marrant! "Les pauvres c'est des fainéants et heureusement que les riches sont la pour qu'ils puissent manger" comme disent les jeunes "MDR", je dirais plutôt qu'heureusement que les ouvriers travaillent pou pouvoir enrichir les riches! Je ne pense pas excéder de clairvoyance mais je pense que tu en manques sérieusement!

Anonyme a dit…

T'es qu'une pauvre merde. Les capitalistes contrôlent tout!
Quand je lis des choses comme ça, ça donne envi de meurtre!
T'es une pauvre merde, descendant de merde pété de thune! Normal que ton pouvoir d'achat baisse pas sale fils de pute, t'es actionnaire trou du cul!

Anonyme a dit…

Winner est un facho. un nazi. Je ne comprends pas qu'on peu avoir de telles idées. C'est vraiment désolant.

Anonyme a dit…

Tous les commentaires qui suivent sont la preuve des propos réalistes de Winner. Le problème des français et de commentateurs, c'est qu'ils n'ont rien compris au monde ouvert. Si le fort est fort, il en est pleinement responsable. Si le faible est faible il en est pleinement responsable puisque dans notre société tout est à sa disposition (internet, école gratuite) pour qu'il devienne fort... S toutefois il accepte de bouger son cul et de se décoller des émissions débiles et chronophages type un dîner presque parfait.
Ce qui ne tient pas la route dans vos commentaires c'est que vous souhaitez partager la richesse du patron de manière communiste en arguant que les salaries ne voient pas la couleur de leur travail. Ne sont-ils pas rémunérés et socialement couverts pour cet office ? S'ils veulent plus alors ils deviennent patrons, ils travaillent dur, ils prennent leurs responsabilités et ils arrêtent de vouloir tout niveler à leur niveau. Le communisme c'est la négation de la nature humaine. Et oui, la France est un pays communiste qui sombre.