lundi 4 mai 2009

Oui à Hadopi !

Depuis le développement d'Internet, l'industrie du disque et du cinéma connaît une crise sans précédent ! La faute en incombe bien évidemment aux pirates qui pensent pouvoir télécharger illégalement des centaines de CDs en toute impunité. Devant une telle évidence, le gouvernement a mis du temps mais a finalement accouché d'un projet pour stopper un tel pillage : Hadopi. Cette loi donne aux maisons de disques de plus grands pouvoirs pour traquer et arrêter les pirates. Malheureusement, de nombreux gauchistes tentent de saborder le projet de loi sous prétexte qu'il serait liberticide, inapplicable, inefficace, etc... Les arguments classiques des marxistes donc, qui n'ont aucun intérêt. Le summum a été atteint avec la manipulation du PS, venu voter contre le projet de loi en cachette, ce qui est clairement anti-démocratique.

Car les pirates n'aiment pas qu'on leur interdise de télécharger. Ils ont l'impression d'être bien tranquillement derrière leur écran à écouter toute la musique qu'ils veulent sans faire de mal, et sans se rendre compte qu'à cause d'eux, c'est toute une industrie qui meurt ! Par exemple, pour un CD vendu 20 euros, si 1 million de personnes le téléchargent, ça fait 20 millions d'euros de perdus pour la maison de disque et l'artiste ! Ils ont beau se défendre en disant que les CDs sont trop chers, mais quand même : si le CD était vendu 10 euros, ça ferait toujours 10 millions d'euros de pertes !

L'autre argument est de dire que de toute façon, ce sont juste les gros artistes et les grosses maisons de disque qui serait déjà riches, donc ça ne serait pas grave. D'une part, cet argument est digne des gauchistes qui n'aiment pas les riches, et d'autre part, ils oublient que c'est grâce aux gros artistes qu'on peut financer les plus petit ! C'est parce que des artistes comme Johnny Halliday font beaucoup de bénéfices que les maisons de disques osent risquer de l'argent pour produire des plus petits, comme par exemple Julien Doré. Idem pour les labels, les bénéfices d'Universal permettent de financer les petits comme Barclay.

Il est urgent d'en finir avec l'idéologie gauchiste qui voudrait que tout soit gratuit et qu'on puisse piller les artistes n'importe comment ! Les pirates doivent se rendre compte que tout travail mérite salaire, et que la culture n'a pas a échapper aux lois du marché, c'est une industrie comme les autres ! Il est plus qu'urgent de les punir pour qu'enfin l'industrie du disque, mais aussi celle du cinéma, puissent continuer à faire des bénéfices.

9 commentaires:

Jojo le Mérou a dit…

Cette loi est quand même très dangereuse pour les libertés fondamentales des Français sur Internet, vu qu'il n'y aura pas de procédure judiciaire mais une sanction prononcée par une autorité administrative, sur la base de relevés d'IP (facilement piratables). Et nul innocent ne pourra contester, sauf s'il accepte d'installer sur son ordinateur un logiciel espion du gouvernement !

Winner a dit…

Ca c'est l'argument des gauchistes qui ont peur parce qu'ils piratent en toute impunité ! Si on n'a rien à se reprocher, on n'a rien à craindre !

pied de mamouth a dit…

ah ouais, en effet tu l'avais pas fait ça encore. Bah bien joué hein !
Bon, Julien Doré "petit" artiste c'était limite quand même, mais marrant. Pour ce qui est de johny c'est un peu juste vu qu'il est redevenu belge ...

Jojo le Mérou a dit…

Non, Winner, tu te trompes !
D'abord, il y a sûrement des gens de droite - oui, je sais, c'est étonnant, car normalement ce sont des gens bien comme il faut - qui piratent.
Mais surtout, un pirate peut détourner l'IP d'un innocent à son profit - en se branchant sur son réseau WiFi, par exemple - et faire condamner ce dernier à sa place ! C'est ignoble, surtout si un criminel de gauche fait condamner à sa place un innocent de droite (je suis sûr que tu ne seras pas insensible à ce cas de figure).

Edouard Dubrayil a dit…

Bien évidemment que ce sont uniquement les pirates qui doivent trembler.
Et peut importe que ces pirates soit de droite ou de gauche, tous les délinquants doivent rendrent des comptes un jour ou l'autre.

Les honnêtes gens, n'ont rien à craindre de cette loi qui au contraire fera le mange sur la toile.

Vive l'ordre et la loi !

Looser a dit…

Ce qui est aussi étonnant, c'est que vous ne connaissiez _rien_ à cette Loi inapplicable !

J'ai hâte de vous voir faire suspendre votre accès internet par votre FAI (impossible avant 1 an donc vous avez encore le temps) sans passer devant un juge pour lui expliquer que vous n'avez rien à vous reprocher, mais que c'est la faute d'un vilain pirate de droite (ben oui, le business, c'est aussi savoir pirater pour mieux revendre derrière : c'est libéral ça et puis trop d'Etat nuit au marché comme nous l'ont prouvé le subprimes)

Looser a dit…

@ Edouard Dubrayil : cette Loi ne fera pas le "ménage" sur internet et ne résoudra pas (loin s'en faut) le problème des "artistes" qui fourguent des wagons de soupes à 20€ !!!
Si la vie était si simple, ça se saurait... Mais p'têt' pas à votre âge, certes ?

Le fait d'être honnête m'a parfois amené à pirater un artiste dont j'ai déjà payé l'album vinyl 33 tours _et_ son CD que les Majors nous avaient vendus à prix d'or !
Aujourd'hui, elles pleurent parce qu'elles n'ont pas su venir voir arriver le tournant du numérique et qu'elles n'ont plus de CA ni de bénéfices à 2 chiffres... snifff !

PS : le fait d'être "honnête" ne m'empêchera pas de voir mon adresse IP piraté par un vilain pirate !

Anonyme a dit…

Cet article est un concentré de débilités... arrêtez de répandre votre ignorance !

Anonyme a dit…

Cet article est un concentré de débilités... arrêtez de répandre votre ignorance !