jeudi 3 juillet 2008

Une bonne nouvelle !

Enfin ! Après 6 ans d'effort, Ingrid Bétancourt est libérée ! On espère qu'elle pourra raconter son calvaire et comment les FARCs, qui sont des communistes, lui ont fait vivre l'enfer ! C'est aussi la preuve que la politique du président colombien Uribe porte ses fruits et qu'il faut attaquer de front les terroristes pour les faire plier ! C'est bien la preuve qu'il est un bon président, élu démocratiquement, et qu'il mérite bien sa popularité !

Mais c'est surtout la preuve qu'Hugo Chavez est un dangereux communiste allié aux FARCs ! Ses méthodes droit-de-l'hommiste où il tentait de négocier avec les terroristes sont un échec car aucun otage n'a été libéré grâce à lui ! C'est la preuve qu'il n'est qu'un dictateur marxiste de plus, qui fausse la démocratie en donnant à manger aux pauvres de son pays uniquement pour qu'ils votent pour lui ! C'est de la pure démagogie !

13 commentaires:

Yanick Toutain a dit…

Quelle imposture !
Le winner masqué qui a laissé sa véritable identité en échange d'un ticket de vestiaire vient maintenant nous parler de Ingrid Betancourt sur son blog :

"Enfin ! Après 6 ans d'effort, Ingrid Betancourt est libérée ! On espère qu'elle pourra raconter son calvaire et comment les FARCs, qui sont des communistes, lui ont fait vivre l'enfer ! "

Ca démarre très fort !
Le winner veut nous faire croire que les FARCS seraient des communistes !
Quelle farce !
Les FARCs étaient les amis des assassins de Trotsky ! Ils étaient les amis des organisateurs des goulags, les amis de la psychiatrisation des opposants.
Les FARC n'étaient que des crapules staliniennes tropicalisées, des assassins de révolutionnaires transplantés dans la jungle colombienne !
Et le winner voudrait nous faire croire qu'ils seraient des communistes, des partageurs.
Ils avaient même réussi à reconstituer une nomenklatura locale : villas, voiture4x4 pour les privilégiés !


Un ex des FARC parle dans le journal Libération le 20 juin
http://www.liberation.fr/transversales/portraits/333466.FR.php
"
Rafael, appelons-le ainsi, au hasard, ne veut pas qu’on écrive ses nom, pseudo et alias, même s’il tente de les épeler, quand il est en confiance, après deux heures de discussion. Les écrire, les lire, lui-même ne sait pas le faire. Il est analphabète. Il a 38 ans, dont près de la moitié passés au sein des Farc, à tuer et racketter. Il a suivi deux ans de cours élémentaire, et puis plus rien, mais c’était il y a longtemps. Ce n’est pas exceptionnel dans certains coins reculés de la géographie colombienne. Désormais, son objectif, c’est de passer son bac. «J’ai simplement perdu dix-sept ans de ma vie.» Ça ne l’empêche pas de sourire, sous son crâne rasé, taille réglementaire. Un sourire qui lui donne dix ans de moins.

Rafael a déserté les Farc, c’est pour ça qu’il risque sa peau.
"
Ces abrutis de gangsters trafiquants de cocaïne, dans le temps où ils étaient encore uniquement staliniens ne formaient même pas leur base :

"Analphabète mais pas con. "

La base doit croire mais n'a pas besoin de savoir lire !

"Analphabète mais pas con. Il ne sait pas les citer, mais on lui a fait potasser «Platon et Aristote» et bien sûr «Carlos Marx». Sur les bancs des écoles des Farc, réservées aux cadres moyens et supérieurs de la guérilla. Formations au fusil-mitrailleur, au renseignement et contre-renseignement, à la philo et à l’économie :
"

Juste le verni suffisant pour faire croire à de pauvres paysans qu'il existe une cause pour laquelle ces gangsters se battraient. Mais ces bougres n'étaient pas dupes :
"
«Les membres du secrétariat vivent cachés dans du coton, avec leurs médecins, leurs infirmières, leurs maisons, leurs voitures tout-terrain, leurs enfants qui vont étudier à l’étranger. Mais ce ne sont pas de mauvais hommes. J’ai croisé Manuel Marulanda lors de ma formation : c’était un homme aimable, simple à aborder.» Les voitures tout-terrain, et pas l’idéologie, c’est ce qui l’a poussé à s’engager dans les Farc, quand il avait 20 ans.
"
On retrouve la copie conforme de l'URSS de Joseph Staline à l'ombre des arbres à coca.

La suite est encore plus édifiante sur ce que sont devenus ces gangsters :
"
«C’est les gens des Farc qui avaient les plus belles voitures. En fait : les seules», dans ce trou paumé amazonien de P***, 300 habitants dans l’est du pays, à la frontière avec le Venezuela où il a atterri à cet âge. Il suivait le chemin de la prospérité de la feuille de coca, «P***, ça transpirait le fric.» Il était venu juste pour la récolte, et puis il s’est dit que finalement, mieux valait être dans le camp des percepteurs plutôt que dans celui des petites mains. A l’époque, aux débuts des années 90, les Farc n’avaient pas encore installé leurs propres filières. Elles se contentaient de lever l’impôt révolutionnaire sur les plants de coca : «On prenait 700 000 pesos sur le kilo de feuilles, qui se négociait alors à 2,2 millions de pesos.» Et tous les cultivateurs payaient. C’était ça ou la balle dans la tête. Et pas que les cultivateurs. Avec son peloton de douze hommes, unité de base des Farc, Rafael a longtemps été chargé de la levée de l’impôt sur les routes - tu passes, tu payes - dans ces régions où l’Etat a rarement existé. «A P*** et autour, la guérilla faisait la loi, réglait les problèmes de vols, de vices, et d’impôts : impossible de vendre un bout de pain sans payer un impôt.»
"

Les jeunes de pays occidentaux sont assassinés par ces trafiquants, par ces gangsters qui n'ont de lien avec la politique que l'usurpation des sigles volés par la formoisie russe qui signa ce vol par la mort de centaines de milliers de véritables révolutionnaires.

Mais le winner , lui, leur décerne le diplôme de communiste !
Il s'y connaît, le winner, c'est un spécialiste du communisme.
Il est à parier que son école de formation s'apprête à décerner le même diplôme à Olivier Besancenot !

L'ex FARC poursuivait :
"
«Les Farc, on y entre, mais on n’en sort pas. Ils étaient bien vêtus, ils avaient de belles voitures, mais après, j’ai beaucoup pleuré.» Cours, entraînements, humiliations… On ne boit pas (sauf autorisation), on ne se drogue pas (peine de mort), on a le droit de se mettre en couple, mais pas d’avoir d’enfants (sauf pour les chefs)… «On pourrait dire que j’ai eu de la chance, parce que je n’étais pas bête, de monter dans la hiérarchie, donc d’avoir suivi des cours. Mais ce n’est pas le cas pour tout le monde. La première règle en vigueur chez les Farc, c’est : "Un guérillero de base ne doit pas en savoir plus que le nécessaire."»

"

Une base servile et ignorante : tous les réformistes rêvent d'avoir cela !
Il n'est pas étonnant que le militant LCR Toussaint défende les FARC sur le site de la LCR revolution-celeonet : il défend leur droit à exécuter les déserteurs, leur droit à faire le trafic !

Ce sont les responsables de ce site qui ont effacé mes textes !
La LCR, comme le PCF soutient les FARC !
Des démagogues sont indifférents à l'invasion actuelle de l'Espagne par la cocaîne !
A l'invasion en cours de la France !
Misérables réformistes corrompus par le capitalisme.
========
L'IRONIE DU WINNER

Le winner poursuit :
"C'est aussi la preuve que la politique du président colombien Uribe porte ses fruits et qu'il faut attaquer de front les terroristes pour les faire plier ! C'est bien la preuve qu'il est un bon président, élu démocratiquement, et qu'il mérite bien sa popularité !

Mais c'est surtout la preuve qu'Hugo Chavez est un dangereux communiste allié aux FARCs ! Ses méthodes droit-de-l'hommiste où il tentait de négocier avec les terroristes sont un échec car aucun otage n'a été libéré grâce à lui ! C'est la preuve qu'il n'est qu'un dictateur marxiste de plus, qui fausse la démocratie en donnant à manger aux pauvres de son pays uniquement pour qu'ils votent pour lui ! C'est de la pure démagogie !"

Ce qui est extraordinaire dans ce discours, c'est qu'on voit pointer le cynisme du véritable winner, le cynisme de celui qui n'a plus aucune valeur !
Il croit que Chavez est un communiste.
Il croit que ce formois radical serait un véritable égalitariste !

Le winner est un aveugle qui ne sait même plus ce qu'il pense véritablement !
Il n'est qu'un pauvre hère victime de sa propre imposture !
Ce qui suinte de ses propos c'est le dépit de voir Ingrid Betancourt libre !

Pour nous, égalitaristes, il ne s'agit que de la libération d'une personne enlevée par des gangsters trafiquants.
Si le FBI avait fait un assaut sur le repaire d'un groupe d'émules de Al Capone, de trafiquants d'héroïne, de trafiquants de cocaïne, si le FBI avait réussi la libération des personnes rançonnées, nous aurions réagi de la même façon : un contentement bien loin de toute politique.

Quand Renaud s'est mis à lancer sa croisade pour Ingrid Betancourt, ma réponse a été ma chanson (non enregistrée) "300 millions d'otages de l'armée de Renaud"
Quand 3 millions de bébés africains meurent chaque année, la croisade de Renaud pour celle qu'on nous présente comme une nouvelle Jeanne d'Arc n'était qu'imposture.

La libération de cette dame ne change rien au sort des bébés africains : 8200 sont encore morts aujourd'hui, victimes du colonialisme du pays de Renaud Séchan.
Ces 8200 bébés de moins de un an sont victimes des profits de Vincent Bolloré, de ses acolytes et de l'exploitation barbare de l'Afrique : plantations camerounaises où l'on assassine les ouvriers en grève ne sont que les derniers exemples des émules des membres de la bande Bolloré-Sarkozy-Biya and Co.

Mais le winner se contrefiche de l'Afrique : il ressemble bien à Olivier Besancenot en cela : se connaîtraient-ils ?

Shinji a dit…

Tu as bien raison, mon ami Winner ! Les présidents qui ont encouragé le dialogue, stratégie qui s'est révélée stérile, sont de dangerux communistes ! Ils devraient être interdits d'exercer le pouvoir, au bas mot ! Car il n'y a rien de plus grave (à part le communisme, bien sur) que de négocier avec des terroristes anarchistes !!

Mais au fait, quelle stratégie prônait notre président Sarkozy ? Ah, oui, je me souviens ... Le dialogue et la négociation ...

Chacun en tirera les conclusion qu'il veut ...

Veig a dit…

'Tain, j'ai cru que cet article était rédigé par un contributeur de BravePatrie. Ou un de ceux de la fine équipe de Jean-Pierre Martin.

Mais non, il a l'air de croire à la solidité de ses sophismes, le bougre. "C'est la preuve que..." mdr.

Tiens, aux dernières municipales à Corbeil-Essonne, un certain Serge Dassault a été surpris en train de distribuer des biftons à ses électeurs pour qu'ils votent pour lui. C'est bien la preuve qu'il a l'âme d'un dictateur marxiste qui "fausse la démocratie" en distribuant des sous aux pauvres (enfin, seulement à l'approche des élections, hein, faudrait pas déconner non plus).

DJon51 a dit…

Une fois de plus, j'ai bien ri : pourrais-tu expliquer en quoi la libération de Mme Betancourt est la preuve des tendance dictatoriales guevaristes de Chavez (bien que je ne conteste pas ce dernier point).
D'autre part, une fois de plus tu en met trop et la caricature est trop grosse, tu critique l'attitude "droit-de-l'hommiste" (la aussi explique quand il a eu une telle attitude), mais les droits de l'homme sont le summum du libéralisme (le vrai, pas ta version néo-con tronquée ;-) )

DJon51 a dit…

J'ai oublié :

Article premier

Tous les êtres humains naissent LIBRES et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.
(Déclaration des droits de l'homme, 1948)

Tu devrais méditer un peu ça

Héloïse a dit…

"Hugo Chavez [...] qui fausse la démocratie en donnant à manger aux pauvres de son pays uniquement pour qu'ils votent pour lui ! C'est de la pure démagogie !"

Ai-je vraiment besoin de commenter?

J'ai une idée: Pour préserver la démocratie, on devrait lui interdire de donner à manger à la population !!

Shinji a dit…

Voyons, djon51, tu n'as rien compris ! La déclaration universelle des droits de l'homme est une abomination anarcho-communiste. La preuve, elle pose en principe que la liberté des uns s'arrête là où commence la liberté des autres ! Cela veut dire que ça empêche les winners libéralistes d'avoir de prendre des loosers esclaves pour faire des entreprises ultra-rentables et gagner plein d'argent. C'est donc un obstacle majeur à la liberté d'entreprendre ! Il faut donc interdire la déclaration universelle des droits de l'homme !

D'un autre côté, si on s'en fout des droits de l'homme, pourquoi ce préoccuper d'une greluche paumée dans une jungle ! Si c'était une winneuse, elle ne se serait jamais fait prendre...

Héloïse a dit…

Shinji, j'adore :D

Jordi a dit…

Bonjour, Winner. Tu as raison, je te soutiens dans ton combat pour la justice, la démocratie, la liberté et le droit. Ingrid Betancourt a été tortionnée par les marxistes égalitaristes collectivistes assoiffés de sang, c'est bien qu'elle est été libérer grace à Sarkozy. Vive la France !

jameswest a dit…

Winner, même en Israël le gouvernement négocie avec les palestiniens, la force seule n'aboutit jamais à la paix durable, c'est du gagnant-gagnant comme dirait ta copine Ségolène... Relis donc tes livres d'histoire pauvre benêt, rentre chez ta mère au lieu de raconter des conneries, je sais pas moi, inscrit-toi au nouveau parti de Besancenot le futur NPA, vivre entre UMP c'est pas bon pour ta santé mentale, on le lit tous les jours dans tes billets qui suintent la France rance, c'est dommage pour toi mais à 16 ans tu es déjà un petit vieux tout rabougri, pauvre petit pépère...

emcee a dit…

@ YT: Et avec les oreilles, qu'est-ce que vous savez faire?
Au passage: "vernis" prend toujours un "s" surtout au singulier. Moi, je dis ça ...

Tu vois, Winner, pour un ado de seize ans, tu as des idées intéressantes que tu essaies d'exprimer, mais les grands en sauront toujours plus que toi. Même si leur discours décousu et logorrhéique ne t'apprendra pas grand chose.
Il faut attendre d'avoir grandi pour jouer dans la cour des grands et tout faire comme eux.
Comme de laisser un boulevard à notre mètre et demi.
Allez, courage. On ne reste pas jeune toute la vie...

Jeff a dit…

En quoi le fait que Chavez ait tenté une négociation est-il une preuve qu'il a donné à manger aux gens juste pour qu'ils votent pour lui ? Avec des démonstrations de ce genre, mon cher Winner, je peux prouver que 1+1=3, pas besoin d'avoir fait Saint-Cyr.

checkca a dit…

jeff, quand on est un looser 1+1 font 2, mais quand on est winner, on sait faire fructifier ses investissements !!