lundi 18 janvier 2010

Haïti : une preuve de la supériorité du capitalisme

Les médias marxistes n'osent pas l'avouer, mais il faut le dire : le désastre à Haïti est essentiellement causé par une économie communiste, qui depuis l'indépendance de cette île, enfonce chaque jour un peu plus les gens dans la misère. Quand les habitants de cette île ont voulu se défaire de la métropole, c'était en oubliant tout le rôle positif que leur a apporté la colonisation. Ils se sont donc depuis séparés de ce que nous leur avions apporté : progrès, richesse, enfin bref, le capitalisme.

Mais ne soyons pas durs avec Haïti pour autant : la plupart de ses habitants ne sont que des victimes de ce système. Il est donc normal que les pays développés comme la France ou les Etat-Unis leurs viennent en aide. Contrairement à ce que pensent les gauchistes, les capitalistes ne sont pas égoïstes, au contraire des communistes. On voit bien dans cet évènement que les riches sont les plus généreux, puisque ce sont eux qui donnent le plus. Les Haïtiens n'ont en revanche rien à attendre des pays marxistes habituellement proches d'eux, comme le Vénézuela ou Cuba. Contrairement à ce qu'affirment leurs dirigeants, l'occupation américaine à Haïti sert avant tout à apporter démocratie, richesse et progrès, comme c'est le cas en Irak ou en Afghanistan.

3 commentaires:

Parce qu'Haïti le vaut bien... a dit…

Merci pour ce point de vue... pour le moins "original", on s'est bien marré! Longue vie à ton blog, une belle carrière de porte parole de l'UMP risque de s'offrir à toi si tu continues comme ça... Car une connerie pareille, "sa ce mérite" pas comme tu le dis si bien, mais ça se construit, jour après jour...
Cordialement...

Anonyme a dit…

Je suis d'accord. Ces pays ont ratés le capitalisme, d'ou la merde. Car enfin, s'il avait le fric des USA, leur construction seraient para sismique.

En plus maintenant c'est à nous qu'ils coûtent, ces cons de pauvres.. Vraiment, les ratés sont des boulets..

Matthieu a dit…

On devrait imposer un message d'alerte sur les livres de Marx comme pour les cigarettes:

"Le Marxisme peut être à l'origine d'ondes sismiques mortelles"