mardi 13 janvier 2009

Soigner les hôpitaux

On l'a vu récemment, les hôpitaux français illustrent bien le mal communiste qui ronge le pays. Alors que les marxistes souhaitent avoir toujours plus de moyens et donc toujours plus d'impôts pour conserver un mode de fonctionnement vieillissant, Nicolas Sarkozy a courageusement attaqué la pensée unique en affirmant très justement qu'il s'agit d'un problème d'organisation et non pas de moyens.

En effet, les hôpitaux publics français souffrent de deux chose : d'une part, des 35 heures, dont on ne sait que trop bien tout le mal qu'elles ont pu faire à la société. Des gens qui travaillent moins, c'est bien sûr moins de bénéfices pour les entreprises et pour les hôpitaux, des personnels qui ne pensent qu'à leurs RTT plutôt qu'à leur travail, et qui se fichent pas mal de faire des erreurs, puisqu'ils sont fonctionnaires et donc ne peuvent pas être licenciés !

Mais dans les hôpitaux en particulier, on remarque surtout que l'idée de service public est plus que dépassée. Les idéaux marxistes en place depuis 30 ans ont conçu un système de santé qui veut que tout le monde ait le même traitement. Ainsi, on peut se retrouver à voir des SDF traités aux urgences de la même façon que des PDG ! Ce système coûte donc très cher à la société et a des résultats très mauvais, comme l'ont prouvé les récents incidents. N'importe qui se retrouve donc dans n'importe quel hôpital pour n'importe quoi ! Heureusement qu'il existe des établissements privés pour que nos élites puissent être traitées dignement, comme par exemple Rachida Dati qui a accouché dans une clinique privée.

On ferait mieux de prendre exemple sur les Etats-Unis, où les hôpitaux cherchent avant tout à être rentables et font donc le tri de leurs patients pour savoir lesquels soigner en priorité ! Les plus riches sont donc les mieux soignés, ce qui incite les gens à travailler plus pour gagner plus et s'offrir une meilleure mutuelle, et on privilégie ainsi les personnes les plus importantes !

Il faut maintenant espérer que Nicolas Sarkozy saura affronter les tabous français de la haine des riches et de l'égalité à tout prix pour réformer le système marxiste que nous avons depuis trop longtemps, celui de la sécurité sociale, pour avoir enfin des assurances et des hôpitaux privés capables de générer de l'argent !

1 commentaire:

Charles H. du Belvédère a dit…

Mais combien tout cela est tellement vrai !
Je pense que l'on pourrai résoudre bien des problèmes et créer des emplois si une marge extrémiste de notre population ne cherchait pas à s'en mettre toujours plus dan sla poche.
Personnellement, avec quelques amis, je me rend dans leurs manifestation pour distribuer discrètement quelques coup de canif dans les fesses.
C'est sans danger, c'est vraiment tordant et en plus cela immobilise le manifestant.
Soyons plus nombreux désormais dans les manifs.
Mes conseils d'équipements :
Enlevez montres et bijoux, et privilégié les vêtements en prêt à porter (piquer les à votre personnel)
pour le canif, achetez un petit modèle (évitez celui de Cartier, chic mais inapproprié).
Donc un petit modèle dont vous prendrez soin de faire affuter le plus possible la pointe pour la rendre piquante et coupante.
A bientôt dans une manif.