lundi 12 avril 2010

Combattre le racisme

Si aujourd'hui en France, contrairement à ce que voudraient nous faire croire les associations anti-racistes et les médias marxistes, le racisme contre les étrangers a totalement disparu, puisqu'on les incite à venir et qu'on leur donne même plus de droits que les Français de souche, il faut en revanche se méfier d'un racisme bien plus grave, qui est celui qui touche les blancs.

L'agression récente à Grenoble prouve une fois de plus que les plus grandes victimes du racisme sont bien les Français, et ce dans leur propre pays, de la part d'immigrés qui refusent de s'intégrer et voudraient que la France devienne une dictature islamique comme le Liban ou la Turquie. Mais cela, ce ne sont certainement pas les associations "anti-racistes" qui le souligneraient, elles qui passent leur temps à excuser les délinquants, quand elles ne vont pas directement les encourager. Bien sûr, aucun média n'ose dévoiler l'origine des agresseurs par peur du politiquement correct, mais celle-ci ne fait aucun doute pour ceux qui sortent de leur bulle parisienne.

C'est à cause de ces associations qui refusent de voir la réalité, ainsi que des médias gauchistes qui les soutiennent, qu'on se retrouve dans notre pays avec des organismes comme la HALDE, ou qu'on doit s'excuser en permanence parce qu'on est Français, blanc, hétérosexuel et qu'on ose ne pas aller dans le sens de la pensée unique gauchiste. Pour obtenir un logement, un emploi, un emprunt, il vaut mieux s'appeler Mohammed, être homosexuel, bronzé, et de gauche, ce qui est un comble dans notre pays ! C'est pourtant une majorité silencieuse qu'on ignore, et qu'on préfère faire taire de peur de révéler l'effroyable vérité.

Face à ce politiquement correct se dressent des associations telles que SOS Egalité, qui lutte contre le pouvoir abusif de la HALDE et recense les nombreux cas où des blancs auraient été rejetés d'une offre d'emploi à cause de la "discrimination positive". On peut également noter le courage d'Ivan Rioufol, qui dans son dernier billet dénonce l'hypocrisie des anti-racistes, alors qu'il est clair que ce sont eux les racistes. Mais hélas, ils sont rares dans les médias, ceux qui , comme lui, osent dire la Vérité ! Ce n'est pas pour rien qu'Ivan Rioufol ou encore Eric Zemmour ne sont jamais invités dans des débats télévisés.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Juste - la Turquie, une dictature islamiste ? Check your facts, comme l'arrêt Leyla Sahin v Turkey par exemple.
Enfin je ne réagirai pas sur le fond de l'article, ton blog me fait beaucoup rire en tout cas ! (et avoue-le, tu es de gauche. Sinon j'ai peur pour la France !)

Anonyme a dit…

Merci pour cet article, très drôle. Tu est en passe de devenir le winner de l'humour.
J'espère que tu nous feras bientôt profiter de ta dissert de philo du bac blanc.

Par contre fais un petit effort, cherche le "c cédille" sur ton clavier... "sa ce mérite" ça passe peut-être sur fessebouc mais pour un éminent blogger comme toi ça craint.

Dede a dit…

"Pour obtenir un logement, un emploi, un emprunt, il vaut mieux s'appeler Mohammed, être homosexuel, bronzé, et de gauche, ce qui est un comble dans notre pays": faut vraiment etre un Parisien frustre du seizieme pour ecrire des aneries pareilles. Alors si Mohammed et ses collegues restent dans leurs banlieues au lieu d'aller coloniser le seizieme et ses espaces verts, c'est parce qu'ils preferent leurs dalles de beton?

alliage a dit…

- Et toi, tu fais quoi comme genre de blogs ?

- Oh, moi c'est très simple.

- Oh ?

- Oh. Je vais sur Ternet, je mange beaucoup de caca, je mâche bien, je chie et voilà.

- Mais, c'est pas trop pénible, après ?

- Non, ça va. Parce que après, je solidifie des bouts de caca, je les mets à l'hameçon, t'as vu, et j'attends que ça morde.

- Et ça mord vraiment ?

- Si tu savais.