jeudi 19 mars 2009

Soutenons le Pape

Alors que l'identité chrétienne de la France est de plus en plus menacée, les journalistes marxistes n'en finissent pas de s'acharner contre Benoît XVI, qui défend pourtant les valeurs qui sont celles de l'Eglise et devraient être celles de notre pays. En soutenant le fait que le préservatif n'aide pas à lutter contre le Sida, il réaffirme aussi des valeurs morales abbatues par les soixante-huitards : la fidélité, le refus de l'acte sexuel hors mariage et hors procréation...

Les anarchistes et gauchistes de tout poil soutiennent en effet une idéologie dans laquelle on devrait faire l'amour avec n'importe qui, y compris des personnes du même sexe, et que le préservatif permettrait de le faire sans limite. C'est justement pour lutter contre ces comportements déviants et irresponsables que Dieu a créé le Sida, et c'est en les arrêtant qu'on arrêtera la maladie.

Mais outre le Sida, la liberté sexuelle a un inconvénient majeur : des personnes qui font l'amour, ce sont des personnes qui ne travaillent pas ni ne consomment pas. Elles ne font que prendre du plaisir gratuitement sans participer à l'économie. Il est donc plus que temps de combattre voir d'interdire ces comportements et de ramener la sexualité à sa véritable utilité : la procréation. Il est en effet plus que nécessaire de peupler la planète de plus d'occidentaux chrétiens, à l'heure ou les islamistes se reproduisent, eux, comme des lapins, sous peine de voir la France devenir une dictature musulmane.

1 commentaire:

jameswest a dit…

"des personnes qui font l'amour, ce sont des personnes qui ne travaillent pas ni ne consomment pas"
T'oublie qu'il y a un commerce qui s'appelle la prostitution.